Objectif n°1

Mettre en forme un texte avec la barre d’outils
« Police » du ruban accueil

Sur la page suivante « Exercice » complétez et mettez en forme le texte en suivant les consignes ci-dessous. Vous pouvez observer le modèle en page 3.

Consigne n° 1 : Créer un paragraphe* après les mots « le développement durable » puis après « planète » et enfin après « conséquence« .

* Créer un paragraphe :
Je clique après le mot « durable »

J’insère des retours à la ligne pour séparer les paragraphes
(Appuyer sur la touche « Entrée »)

Consigne n°2 : Sélectionner* le titre, Le développement durable

*Sélectionner :
Pour « sélectionner » la partie du texte que je veux modifier j’effectue un clic gauche à gauche du mot ou de la phrase à sélectionner puis je glisse jusqu’à la droite de ce même élément sans relâcher le clic.
Arrivé à la fin de ma sélection je relâche le clic.

(La partie ainsi sélectionnée devient bleue).

Consigne n°3 : Le mettre en rouge, taille 16 et trait de soulignement.

Consigne n°4 : Mettre en italique le premier paragraphe.

Consigne n°5 : Mettre en gras le 2eme paragraphe.

*Mettre une couleur, une taille, un soulignement … :
Après avoir fait ma sélection je peux cliquer sur l’un des éléments présent dans le menu « Accueil »
du ruban en haut de page, pour appliquer une « Polices » (formes des lettres), une taille
de police et des couleurs aux différentes parties de mon texte.

Consigne n°6 : Créer un 4ème paragraphe avec le texte ci-dessous :

« Mais pour passer des belles paroles à l’action, de la déclaration d’intentions aux propositions concrètes, l’entreprise reste très vaste. Citoyens, entreprises privées, doivent agir à leur niveau ! »

Le développement durable C’est tout simplement un mode de développement qui doit permettre à
NOS ENFANTS, à LEURS ENFANTS, aux GENERATIONS SUIVANTES… de vivre au moins
aussi bien que nous sur la même planète ! Altruiste ? Pas tant que ça, si on pense que nous
sommes (pour le moment) 6 milliards d’humains à consommer toujours plus d’énergie, à produire
toujours plus de déchets, etc.… alors que nous partageons une seule et unique planète aux
ressources limitées. Déséquilibres croissants des richesses mondiales, pollutions, dérèglements
climatiques, le modèle de développement économique que nous avons adopté depuis la dernière
révolution industrielle n’est pas sans conséquence. Les 160 pays qui s’étaient réunis à Rio, en
1992, avaient bien saisi l’ampleur grandissante de ces problèmes. Ils se sont alors engagés à
adopter une nouvelle façon de penser le développement de la planète, qui réconcilierait
les besoins de l’économie avec ceux de la société et de l’environnement : le développement durable.